Communication concernant : Prévisions en période d’extrême incertitude

Communication concernant : Prévisions en période d’extrême incertitude

Alors que le Canada et le monde entier s’efforcent de se remettre de la crise actuelle de la COVID-19, il sera plus important que jamais de penser à long terme.
Sean Mullin
Executive Director
May 29, 2020
Print Page

English version

Bien que ce rapport soit publié au cours du premier semestre de 2020, la grande majorité des travaux qui ont permis d’établir les Prévisions sur la croissance des professions au Canada (PCPC) se sont déroulés en 2018 et en 2019.

Ce phénomène n’est pas inhabituel pour des projets de cette envergure : des délais sont presque toujours inévitables entre l’achèvement de la recherche brute et la publication d’une version révisée, peaufinée et compréhensible, destinée au grand public. Mais dans ce cas, l’émergence de la crise de la COVID-19 et son effet extrêmement perturbateur sur la population mondiale constituent un défi particulier : les résultats d’une prévision de croissance professionnelle établie avant la crise sont-ils toujours pertinents?

Nous sommes convaincus que oui. Les conclusions du rapport et plus généralement, les Prévisions de la croissance des professions au Canada (PCPC), constituent un guide très utile pour réfléchir aux tendances de l’emploi et des compétences à long terme au Canada d’ici 2030.

La pandémie mondiale et la crise économique qui l’accompagne auront sans aucun doute un impact sur ces tendances. Certaines tendances peuvent se confirmer, d’autres accélérer, tandis que d’autres peuvent ralentir ou s’arrêter. Les versions ultérieures de cette prévision tiendront nécessairement compte de l’impact de la crise sur les tendances de l’emploi à long terme.

Toutefois, nombre de ces tendances sont profondément ancrées dans les changements économiques, sociaux, politiques, technologiques et environnementaux qui, selon nous, se poursuivront. Le calendrier de la prévision qui a 2030 comme cible, et non 2021 est conçu dans une optique à long terme.

Les prévisions, dans le meilleur des cas, sont des aperçus ponctuels de l’avenir basés sur un moment précis. Elles sont rarement fiables à 100 %; personne ne peut prédire l’avenir avec certitude. Les meilleures prévisions se veulent plutôt des outils pour orienter notre réflexion sur l’avenir un exercice qui est par définition assombri par l’incertitude.  

De même, les PCPC ne prétendent pas brosser un tableau définitif de l’avenir de l’emploi au Canada. Il s’agit d’un outil complémentaire qui, utilisé parallèlement à d’autres sources d’informations prospectives, peut orienter la conception de politiques et de programmes de développement des compétences plus susceptibles d’être résilients à l’avenir. 

Alors que le Canada et le monde entier s’efforcent de se remettre de la crise actuelle de la COVID-19, il sera plus important que jamais de penser à long terme. La nécessité de concevoir des politiques et des programmes de soutien qui seront efficaces par la suite est d’autant plus urgente alors que nous cherchons à aider les travailleurs et les entreprises non seulement à surmonter cette crise, mais aussi à en sortir encore plus forts qu’auparavant.

Nous espérons que cette prévision pourra être un atout précieux pour relever ce défi.

Share